top of page

Établir le budget de son mariage.

Dernière mise à jour : 2 mai

Si vous êtes arrivés sur cet article, c’est que vous l’avez compris : se marier à un coût !


Celui-ci, selon ce que vous voulez, n’est parfois pas négligeable...


Certains souhaitent économiser pendant des années afin de pouvoir se dire oui sans se priver, quand d’autres ne voudront pas vendre un rein pour s’offrir leur journée de mariage.


Je vous donne ici quelques clefs afin de calculer au plus juste votre budget !




Être en accord avec votre moitié


Vous pouvez trouver cela étonnant, mais beaucoup de couples n’arrivent pas à se mettre d’accord dès le démarrage sur le budget à allouer à leur union.


Pourtant, le meilleur moyen pour ne pas se tromper est d’en discuter avec votre moitié !

Quel type de mariage souhaitez-vous ? Avez-vous la même vision de cette journée ? Votre implication financière dans ce mariage sera-t-elle la même ? Vos familles vont-elles participer ? Si oui, de quelle façon ?


C’est une discussion que vous devez avoir uniquement tous les deux pour vous assurer de partir sur les mêmes bases.


Si madame veut un mariage de princesse avec calèche, château et traiteur haut de gamme alors que monsieur préfère le côté cosy d’un jardin, être en petit comité et « à la bonne franquette », il va être difficile de concilier les deux…



Soyez organisés !


Une fois que vous êtes d’accord sur les moyens de financer votre mariage et sur le montant approximatif que cela doit vous coûter, organisez-vous !


Tel un véritable petit comptable, créer un fichier de suivis et pensez à faire un tableau pour avoir directement sous les yeux vos financements et vos dépenses à prévoir.

Cela vous permettra aussi de répertorier vos acomptes et de suivre vos paiements en plusieurs fois sans avoir de surprise.


Si vous faites le choix d'être accompagnés par une wedding planner, elle vous aidera à travailler sur ce point en établissant pour vous un budget selon ce que vous lui aurez dit. Elle pourra également vous orienter en vous indiquant si vous êtes « raisonnables » dans vos prédictions ou si des postes sont à revoir. Enfin, elle vous donnera une fourchette de tarifs selon les prestataires.


Commencez par le lieu et les invités.


La base de la préparation de votre mariage et ce qui va tout simplement conditionner la suite, c’est votre nombre d’invités et le lieu que vous allez choisir pour les accueillir.

D’un lieu à l’autre, vous ne pourrez pas accueillir le même nombre d’invités, vous n’aurez pas les mêmes conditions d’accueil, etc.


Soyez efficaces dans le choix de votre lieu !

Un joli domaine en pierre situé dans les vignes sera plus cher qu’une salle des fêtes ; cependant, vous pourrez profiter de la beauté du lieu pour réduire le coup de la décoration par exemple.


Si vous avez un coup de cœur sur un lieu qui soit un peu cher pour votre porte-monnaie, réfléchissez à la date de votre mariage : ne pouvez-vous pas prévoir de vous marier en semaine, quand les prix sont moins élevés ?


Si nous parlons du nombre d’invités à cette étape, c’est parce qu’en plus de conditionner votre lieu, cela va aussi jouer sur la suite des préparatifs. L’un des postes les plus importants reste le traiteur. Il faut compter entre 75 et 100 euros par personne. Posez-vous les questions essentielles : un grand nombre d’invités et un gros budget traiteur ? Un grand nombre d’invités, mais un plat à partager (paella, barbecue géant) ? Un petit nombre d’invités, mais un repas gastronomique ?




Avoir conscience des prix du marché


Nous voyons trop souvent des futurs mariés qui postent des mots sur Facebook en demandant des photographes « pas cher » ou en indiquant « petit budget ». Cela a le don d’agacer les prestataires au plus haut point. Vous n’allez pas chez votre garagiste en demandant une révision « petit budget », cela n’existe pas.


Ne partez surtout pas dans la préparation de votre mariage avec l’idée en tête de tout négocier. Bien entendu, il est possible de négocier des tarifs et certains prestataires peuvent vous sembler bien trop chers, mais ne vous dites pas « de toute façon, je trouverai toujours moins cher ». Dans l’univers du mariage, c’est le meilleur moyen de vous retrouver avec un mariage de faible qualité.


Si votre budget est peu élevé, choisissez plutôt de faire des concessions. Certains postes de dépenses peuvent être revus à la baisse ou même « oubliés ». Voyez si vous préférez avoir un repas à l’assiette avec serveur, ce qui est plutôt onéreux ou si un food truck, moins coûteux pourrait vous plaire par exemple.

Demandez-vous quels sont les postes primordiaux pour vous et ceux qui le sont moins.

Étudiez correctement les devis que vous recevez et comparez-les, mais n’essayez jamais de tout avoir à bas coût.


Enfin, même si cela est difficile à entendre, posez-vous la question dès le départ : avez-vous tout simplement l’argent nécessaire pour vous marier comme vous le souhaitez ?


Les imprévus !


Ne vous bloquez pas à un budget réglé au centime : tout peut bouger et les tarifs peuvent varier. De plus, il existe un joli mot doux qui va vous faire trembler : les imprévus ! Ayez, dès le départ, une enveloppe dédiée aux imprévus. Au pire, elle est utilisée, mais était prévue et ne vous fait donc pas un trou béant dans le compte en banque à la dernière minute et au mieux elle n’est pas utilisée et pourra être ajoutée à la cagnotte du voyage de noces !


Pensez enfin aux frais annexes : déplacement, frais cachés, coup de cœur… (et oui ! Le coup de cœur à un prix !)


Pas de stress, cette phase est la toute première ! Elle peut être difficile, et même un casse-tête, mais une fois tout calculé, vous aurez l’esprit tranquille pour passer à la suite de vos préparatifs !

N'hésitez pas à vous faire accompagner dès le début par une wedding planner, elle sera la gardienne de votre porte-monnaie !

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page